Hephaistos | Titans Grecs

Hephaistos | Titans Grecs

Tout comme le marteau et l’âne, la béquille figure parmi les objets attribués à Hephaistos (titans-grecs.com). Sur l’Acropole d’Athènes, le Parthénon offre une représentation d’Hephaistos affublé d'une béquille. Lorsque l'on observe le Vase François, on note que le dieu est peint avec des pieds tournés vers le dehors.

Le fils d’Héra

Hephaistos est présenté sous l'image d'un forgeron éclopé. Sa mère le trouvait affreux et l’aurait balancé du haut du domaine des dieux. Sa mère est Héré, la déesse du mariage. Très peu d’œuvres artistiques grecques représentent Hephaistos. Lorsqu'il est représenté, c’est le plus souvent avec d’autres divinités, par exemple Artémis, Hermès ou Arès.

Hephaistos apprend le travail de la forge sur l'île de Lemnos, où il reste dissimulé pendant 9 années. Chassé puis revenu sur l’Olympe, Hephaistos est devenu la divinité de la métallurgie et du feu. Il a été reconduit par la force sur le mont Olympe par Dyonisos, qui l’avait au préalable fait boire. Il existe une autre version selon laquelle c’est Zeus qui l’a jeté du haut du mont Olympe et il est arrivé sur une île de la mer Egée, où il fut recueilli par des Sintiens.

L’époux d'Aphrodite ou d'une Grâce

Il épousa Aphrodite, la déesse de l’amour pour le chef d'oeuvre d'Homère "L'Odyssée". Hephaistos a eu trois enfants : Cabiro, une nymphe, Palémon, un argonaute, et Périphétès, un brigand. Ce dieu à la béquille est toujours marié à une épouse symbole de perfection physique. Selon "L’Iliade", Hephaistos épousa l’une des Charites, les Grâces des Romains.

Hephaistos tua Mimas en l'enfouissant sous une masse de métal en fusion au moment du combat entre géants, la gigantomachie. Lorsque le titan Prométhée essaya de subtiliser le feu pour l'offrir aux hommes, c’est Hephaistos qui l'aurait attaché à une montagne. On lui accorde souvent le statut de souverain de la Sicile. En fait, il a travaillé au coeur de l'Etna, où il avait implanté sa forge, aidé de la nymphe Etna et de géants.