Hephaistos | Mythe Grecque

Hephaistos | Mythe Grecque

Un parcours tumultueux

Il existe une version différente : c’est le dieu suprême qui l’a banni du domaine des dieux. Le nourrisson est arrivé sur une île, où il fut recueilli par des habitants. Revenu sur le mont Olympe, Hephaistos (Profil Hephaistos, Mythegrecque.com) est devenu le dieu de la forge et du feu. La mythologie relate qu'Hephaistos a voulu se venger de sa mère en créant un trône équipé de bras articulés. Le trône fut envoyé dans le domaine des dieux en tant que cadeau et emprisonna Héra.

Diverses festivités helléniques lui sont dédiées. Citons les exemples de la Chalkeia, des Apatouries et des Panathénées. Dans sa ville de résidence, qui fut peuplée jusqu’au VIe siècle avant JC, on allumait chaque année un feu nouveau pour l'offrir aux artisans. En dépit de l’importance du travail du feu dans la période antique, Hephaistos n'est que rarement représenté.

Lors de la gigantomachie, Hephaistos tua Mimas en l'enfouissant sous du fer en fusion. En fait, il n’est pas connu pour avoir pris part à énormément de conflits. Aidé de géants et d'une nymphe, le dieu forgeron a oeuvré au coeur de l'Etna, où il avait bâti son atelier. Pour cette raison, certains lui octroient la souveraineté de la Sicile.

Les attributs d'Hephaistos sont l’enclume et le marteau. Dans sa tâche, l'artisan était aidé par les Cyclopes. Les épopées lui prêtent de nombreuses oeuvres et surtout la plupart des objets enchantés. Parmi les armes créées par le dieu forgeron, citons le bouclier d’Achille et les armes de Memnon. Hephaistos a l'image d'un forgeron fabuleux, fabriquant des trônes ou des bijoux destinés aux grands héros de l’Olympe.

Un dieu du feu immanquablement incarné avec sa béquille

Les spécialistes de la mythologie hellénique fournissent diverses raisons quant à l’origine de la boiterie d’Hephaistos, comme le dieu égyptien Ptah-Patèque ou l’intoxication à l’arsenic. Le dieu forgeron est représenté avec sa béquille sur le Parthénon. Le poète Homère le surnommait par exemple "L'illustre Boiteux". Le dieu des volcans et du feu, Hephaistos, est immanquablement représenté avec son claudiquation, provoquée en fonction des légendes par sa mère ou par Zeus.

Hephaistos a eu 3 enfants : Cabiro la nymphe, Palémon l'argonaute et Périphétès le brigand. Les différentes épopées donnent une version discordante à propos de l'épouse et de la descendance d’Hephaistos. Pour "L’Iliade", le dieu de la forge fut l’époux de Charis, l'une des Charites (ou Grâces).